Les M13 Filles seules survivantes du troisième Tour de la CDF

Nos deux M18 ont rejoint les M15 Filles au tableau des éliminés laissant les M13 Filles seules représentantes de l'ASVB au 4e Tour.

UNE BELLE QUALIFICATION POUR NOS M13 FILLES À DOMICILE


La tâche s'annonçait rude à Yutz pour les M18 du duo Cédric MERTEN / Olivier SGRO contre Illzach et Besançon. Face aux alsaciens, les garçons étaient pourtant bien partis et restaient au contact jusqu'en fin de set (23:22) mais quelques fautes directes dans le money time laissaient Illzach prendre le set (23:25)... Même scénario dans le second set jusqu'à 14 partout puis la machine s'enrayait et les alsaciens en finissaient (17:25).


Tout allait donc se jouer face à Besançon qui s'était fait complètement renverser par Illzach dans la seconde rencontre du jour. Encore une fois, les garçons démarraient bien en collant au score (16:16) mais, ne trouvant pas le moyen de creuser l'écart, c'est bien Besançon qui imposait son jeu face à la fébrilité des jaunes et bleus (18:25). Les garçons accusaient le coup et entamaient le second set les jambes tremblantes, se laissant même distancer de 10 pts en milieu de set... Le BVB concluait le set sans trop forcer (15:25).

"On manque de banc même si on aurait pu tenter d'autres options... On sort avec regrets et déception pour le groupe mais on va continuer à travailler en s'appuyant sur le positif, et il y en a eu!" Olivier SGRO

Les M18 Filles d'Olivier CHATY se déplaçaient, quant à elles, en Alsace pour y affronter les locales de l'ASER Volley Rixheim et Kingersheim. Malheureusement, déjà handicapées par un effectif minimal de 6 joueuses, les filles auront été victimes d'une poule très relevée pour un troisième tour de Coupe de France... Une première défaite assez lourde face aux locales en deux sets (25:17, 25:15) et même constat face à Kingersheim (25:15, 25:20).

"Les filles se sont démenées comme elles ont pu mais la marche était trop haute..." Olivier CHATY

Heureusement, la bonne nouvelle venait de Thionville où les filles de Mathieu RAKOTOMANGA avaient pourtant fort à faire face à Strasbourg UC et l'ASPTT Mulhouse. Dans la première rencontre face aux strasbourgeoises, les filles développaient bien leur jeu et s’adjugeaient la première manche tout en maîtrise (25:19). Le second set était semblable au premier et les filles bouclaient le match (25:17). La deuxième rencontre semblait plus compliquée face aux mulhousiennes qui comptaient dans leurs rangs une joueuse au physique hors norme pour cet âge (Emma CONVERTY, près d'1m80 à vue d'oeil). Les filles ne se laissaient pourtant pas impressionner et faisaient même, parfois, jeu égal en montrant de bonne qualités défensives. Mais des fautes d'attaques et de services auxquelles s'additionnaient quelques coups de tonnerre d'Emma CONVERTY côté Mulhouse et les alsaciennes l'emportaient (18:25, 15:25).

"Les filles ont été au niveau. Elles ont fait un bon premier match plein de maîtrise face à Strasbourg UC. Quelques regrets face à Mulhouse mais leur attaque nous a mis en difficulté." Mathieu RAKOTOMANGA

#CestQUI #ASVB #CDFJeunes

actualités

catégories

archives